Les Archives du Collectionneur

Informations

Déjà vus

Les Archives Peugeot 404 essence Agrandir l'image

Peugeot 404, berline, camionnette, Les Archives du Collectionneur RTA

RTARTAC04000

9782726899335

n°40

Produit neuf

Les Archives du Collectionneur Peugeot 404 essence de 1960-78

Plus de détails

39,50 €

Fiche technique

FormatA4 (210 x 297 mm)
LanguesFrançais
DocumentOriginal

En savoir plus

Les Archives du Collectionneur pour toutes les Peugeot 404 essence de 1960 à fin de production en 1978.
Ce sont les berlines, cabriolets, coupés, familiales, limousines commerciales, breaks, utilitaires types 404, J, C, L, SL, U6, U6A, U6B, U7, U10, KF, CKF, SLKF, ZF. Leur moteurs sont les XC, XCKF injection de 1618 cm3 9cv et les moteurs types XB de 1468 cm3 8cv.

« La Peugeot 404 a été présentée en mai 1960. Elle est donc née avec le tout début de la décennie qu'elle représente idéalement. Inaugurant chez Peugeot l'ère du nouveau franc, le nouveau modèle est proposé juste en dessous du million soit 10000 NF. Nouvelle, la Peugeot 404 l'est. Mécaniquement on reste assez proche de la 403, lancée en 1955, elle-même dérivée de la 203, lancée en 1948. La carrosserie est monocoque, la motorisation est à l'avant en position longitudinale, la transmission s'effectue aux roues arrières via un classique pont à vis. Le moteur est un 4 cylindres en ligne de 1618 cm3, offrant 72ch SAE et qui atteint 142 km/h. Deux innovations technique notables : le moteur incliné et le train avant Mac Pherson pour la première fois en France après les Vedette et Vespa 400. [...]
1961 est l'année de présentation du cabriolet. Ce cabriolet Peugeot 404 va être sous-traité chez Pininfarina qui en a tracé la ligne. Ce sera la première Peugeot à être directement assemblée chez le carrossier turinois. Très élégant, les premiers exemplaires seront livrés à partir d'avril 1962, lui confèrent tout de suite une place de choix dans les concours d'élégance de l'époque. [...]
Peugeot a présenté au salon de Genève en mars 1961 le moteur de sa 404 doté d'un système d'injection indirecte d'essence mis au point par les établissement Kügelfisher-Schafer & Co installés à Munich en Allemagne. Ainsi paré le moteur passe de 72 à 85 ch. C'est le cabriolet qui inaugure donc cette nouveauté au printemps 1962 et dès le salon de l'auto suivant, la berline Peugeot 404 profite à son tour de cette possibilité. Pour 1963, la Peugeot 404 adopte un nouvel écusson central de volant qui restera inchangé jusqu'en 1967. Le Diesel est proposé sur les berlines avec un moteur de 1816 cm3 qui offre 55 ch et 120 km/h en pointe. La version Peugeot 404 injection est proposée au catalogue et offre 85 ch et une vitesse de pointe qui passe à 155 km/h. C'est également la sortie des versions longues, limousines commerciales et familiales, disponible en essence ou Diesel. Enfin en février, apparaît la version spéciale destinée aux taxis. C'est un Diesel avec intérieur en simili cuir et une butée de débrayage à billes...

 

La revue technique Les Archives du Collectionneur Peugeot 404 essence comprend avant la partie revue technique, un historique et évolution des modèles dont le texte précédent est extrait. [...]Pour le millésime 1972, toutes les versions longues sauf la fourgonnette sont retirés du catalogue pour le marché français. Cette année là, la Peugeot 404 atteint le cap des deux millions d'unités produites. Pour 1973, la puissance des moteurs Diesel est ramenée de 68 ch à 57 ch DIN et toutes les versions encore existantes de Peugeot 404 sont munies de points d'ancrages pour d'éventuelles ceintures de sécurité arrière. Le frein à main passe à droite de la colonne de direction et l'option boite automatique n'est plus disponible sur la berline à toit ouvrant. [...]
En novembre 1978, la production de la berline cesse en Europe après 1 672 395 exemplaires produits. [...] »

 

Article neuf.